Sélectionner une page

Défi Traque ton Temps : la Foire aux Questions

Au fur et à mesure des différents épisodes du Défi Traque ton Temps, je me suis rendu compte que je recevais beaucoup de questions récurrentes sur comment faire. Voici donc quelques réponses à l’intention de tous ceux et celles qui envisagent de s’y essayer !

Vous trouverez mes différents outils de suivi du temps ici.

 

Que dois-je inscrire sur mon relevé d’heures ?
Jusqu’à quel point dois-je aller dans les détails ?

Notez simplement ce que vous faites ; le niveau de spécificité dépend de ce que vous essayez d’accomplir. Si vous souhaitez segmenter votre travail en fonction de différents projets, par exemple, ou votre temps familial en fonction des membres de la famille, vous aurez besoin de plus de détails. Mais si vous essayez simplement d’avoir une vue d’ensemble de votre temps, les grandes catégories (travail, sommeil, transports, lecture, sorties, préparation du dîner, ménage, Netflix…) conviennent parfaitement. Dans un journal de 30 minutes, j’écris généralement ce à quoi j’ai consacré la majeure partie de ces 30 minutes. Je ne note pas toutes les pauses toilettes ou les allers-retours à la cuisine pour me servir un verre d’eau. Si une partie du temps est clairement répartie entre 1 à 3 activités, je les énumère toutes. Par exemple, « Travail, bus » peut correspondre à une demi-heure du matin pendant laquelle j’ai travaillé pendant 15 minutes, puis j’ai pris le bus pour aller chez un client.

 

À quelle fréquence dois-je noter mes activités ?

Des intervalles de quelques heures devraient suffire. Je fais ça depuis un certain temps, j’ai donc tendance à me souvenir de repères temporels tout au long de la journée et je peux reconstituer une journée entière si nécessaire. Mais en général, je remplis mon log une fois en milieu de matinée, une fois en milieu d’après-midi et une fois avant de me coucher. Jusqu’à ce que le suivi du temps devienne une habitude, vous devrez peut-être programmer une alarme ou trouver un autre moyen de vous rappeler qu’il est temps d’ouvrir votre journal.

 

Que faire si je ne suis pas près de mon ordinateur ?
Comment puis-je me rappeler de traquer mon temps pendant les week-ends ?

Vous n’êtes pas obligé·e de tout noter dans votre journal de bord le week-end ! Toutefois, je vous recommande tout de même de traquer vos activités pendant le week-end. Au fil des ans, j’ai vu un certain nombre de personnes qui traquaient leur temps s’arrêter tout simplement pour le week-end, ce que je trouve fascinant. Les jours de la semaine sont-ils les seuls qui comptent ? Le temps du week-end est un temps réel qui fait partie de la vie. On ne doit pas l’ignorer. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à noter ce que vous faites de votre temps sur une feuille de papier, puis à le reconstituer lorsque vous reviendrez à votre journal (par exemple, le dimanche soir ou le lundi matin).

 

Et si j’effectue plusieurs tâches à la fois, par exemple en écoutant un livre audio tout en conduisant ?
Suis-je en train de lire ou de conduire ?
Comment classer cette situation ?

Lorsqu’une personne pose cette question, je soupçonne qu’elle essaie de faire un graphique en forme de camembert. Elle veut comptabiliser les 168 heures de la semaine avec des catégories qui s’excluent mutuellement et qui sont exhaustives. Si c’est important pour vous, vous devrez tenir compte de toutes les catégories de temps. Cela signifie, par exemple, que la catégorie « transport » sera différente de la catégorie « transport/livre audio ». En réalité, il n’est pas nécessaire de faire un camembert digne d’un cabinet de conseil à partir de vos décomptes de temps pour que votre relevé soit instructif. On peut s’estimer parfaitement heureux de déclarer qu’on a lu sept heures au cours de la semaine, en sachant que ce temps a été réparti entre des livres traditionnels et des livres audio. Une partie de mon temps personnel est consacrée aux tâches ménagères. Ça ne me dérange pas.

 

Ce n’est pas une semaine comme les autres ! Je me suis cassé une dent, ce qui a nécessité une visite d’urgence chez le dentiste, et j’ai donc pris une demi-journée mardi. Devrais-je recommencer ?

Probablement pas (et désolée pour la dent !). Il n’y a pas de semaine type. Déclarer une semaine « typique » ou « atypique » est plus un jugement de valeur qu’autre chose. L’une des raisons pour lesquelles les gens déclarent des semaines de travail plus longues qu’elles ne le sont en réalité est que l’image qu’ils se font d’une semaine « typique » n’implique aucune interruption de travail. Mais dans mes recherches, j’ai constaté que les trois quarts des femmes utilisent leurs heures de travail pour faire des choses personelles. Parfois, c’était prévu, parfois non (enfant malade, jour de neige, tuyau cassé nécessitant une visite d’urgence du plombier). La vie est ainsi faite. Il faut en tenir compte !

 

J’ai tenu une semaine ! Et maintenant ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez additionner les principales catégories qui vous intéressent. Combien de temps avez-vous passé à travailler ? Et à dormir ? Avez-vous dormi à peu près la même quantité chaque jour ou cela a-t-il varié ? Avez-vous dormi toute la nuit ou avez-vous fait une sieste ? Combien de temps avez-vous passé à faire du sport ? En voiture ? À faire le ménage ou les courses ? À lire ? À regarder la télévision ? À naviguer sur internet ? Cette activité est souvent difficile à estimer parce que les gens ont tendance à la pratiquer par petits bouts. Vous travaillez pendant la majeure partie d’une demi-heure, mais il y a deux petites passages sur Instagram. Si vous vous souciez de ça, vous aurez probablement besoin d’une application pour vous aider à bien évaluer votre temps passé en ligne.

Une fois que vous aurez fait ces comptes, vous verrez peut-être si certaines catégories vous surprennent. J’ai été choqué de voir combien de temps je passais dans les transports, alors que je n’ai pas de trajet quotidien.

Demandez-vous ce que vous aimez dans cet emploi de votre temps. Avec un peu de chance, il y a quelque chose qui fonctionne pour vous, alors réjouissez-vous-en. Ensuite, déterminez ce que vous aimeriez faire plus souvent et ce que vous aimeriez faire moins souvent. En examinant votre emploi du temps actuel, déterminez s’il existe des possibilités de redéploiement du temps passé dans une catégorie vers une autre. Quelle sorte de logistique cela nécessiterait-il ? Et si vous commenciez à petite échelle ?

Si vous voulez mieux profiter de votre temps, il est crucial de savoir à quoi vous le passez. Traquer mon temps m’aide énormément à cet égard, et j’espère que ça vous aidera aussi !